Retour sur la table ronde d’INVEEST aux Assises de l’Industrie

INVEEST était partenaire des Assises de l’Industrie qui ont réuni plus de 250 dirigeants industriels le 5 novembre à Paris. Les acteurs du paysage industriel français ont exprimé leurs enjeux et ambitions pour rendre le secteur plus compétitif et durable.

Une belle occasion pour aborder le sujet du financement de la performance énergétique industrielle !

La table ronde « Compétitivité : quels leviers financiers pour améliorer la performance énergétique des industries » a réuni INVEEST (Emeric Lujan) ainsi que des acteurs directement impliqués dans le financement de la performance énergétique industrielle : Crédit Agricole (Christine Delamarre) et Kéolis (Pascal Decary).

Une table ronde riche d’enseignements et de témoignages.

Mécanismes de financement complexes, subventions difficiles à percevoir, offres bancaires à adapter : de multiples freins au financement de la performance énergétique

« Aujourd’hui, les investissements dans la performance énergétique industrielle restent très faibles dans l’industrie, de l’ordre de 1,4 milliards par an alors que les potentiels sont élevés », explique Emeric Lujan.

Selon Pascal Decary, « les freins rencontrés par les industriels pour financer plus de projets sont multiples. Bien que tout le monde voie la nécessité de transformer nos usages et proposer des solutions plus vertes, il est complexe de comprendre les mécanismes financiers et les solutions à mettre en place pour aller chercher des subventions et des financements ». Des problématiques que le secteur bancaire a bien prises en compte : « C’est à la banque de développer des offres pour tracer la voie des industriels sur la transition énergétique », commente Christine Delamarre.

La montée en compétences des acteurs du financement industriel : un des leviers clés pour accélérer la performance énergétique

Christine Delamarre soulève l’importance de la montée en compétences pour accélérer le financement de projets. « Notre objectif au Crédit Agricole est que tous les métiers de demain montent en compétences sur la transition énergétique pour comprendre et orienter la transformation de nos clients. »

Un projet qui est réalisé grâce au programme INVEEST, qui a vocation à faire monter en compétences 1000 acteurs bancaires, industriels et partenaires des industriels, sur les mécanismes financiers pour la mise en place de projets d’efficacité énergétique et bas carbone.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin